Mise en abyme

104

Crédit Photo: La comète Siding Spring, photographiée par le télescope spatial Hubble. Photo Nasa/ESA/STSCI

Dans un précédent billet de ce blog, « L’espèce humaine n’est plus terrestre » (octobre 2013), j’évoquais cette radicale nouveauté pour l’humanité : elle est devenue insensiblement une civilisation stellaire… En moins d’un demi-siècle en effet, notre espèce a étendu son domaine d’influence partout dans le système solaire, certains de ses vaisseaux croisant au large de rivages extraterrestres, d’autres explorant les nuées d’astres étranges, d’autres enfin s’installant durablement, comme ces robots qui ont emménagé sur la planète rouge depuis le début du XXIe siècle et ont pris l’habitude, à l’image des colonies de manchots en Antarctique, d’hiverner chaque année en attendant le Soleil, la lumière, le retour des beaux jours. Mais je n’imaginais pas, en écrivant ce billet, à quel point, désormais, le genre humain s’est projeté hors de sa planète.
Car nous nous préparons, pour la première fois dans l’histoire, à assister au passage d’une comète… dans le ciel d’une autre planète ! Le 19 octobre prochain en effet, la comète Siding Spring va littéralement frôler la planète Mars… Passant à quelques 150 000 kilomètres seulement, soit environ la moitié de la distance Terre-Lune, la comète va quelques heures durant caresser de sa chevelure la planète rouge… Les astronomes s’apprêtent donc à contempler ce phénomène grâce aux nombreux robots qui se trouvent actuellement sur place : Mars Reconnaissance Orbiter, Mars Express et Mars Odyssey en orbite, Opportunity et Curiosity à la surface ! Bien sûr, ces engins n’ont pas vraiment été prévus pour cela, mais ils vont toutefois tenter d’observer l’approche de la comète dans le ciel de Mars, puis la pluie d’étoiles filantes qui embrasera peut-être la nuit martienne… L’événement est tellement nouveau et inattendu que les ingénieurs américains et européens craignent pour leurs satellites en orbite, qui pourraient être endommagés par l’impact de poussières émises par la comète Siding Spring. Les comètes sont admirées et craintes par l’humanité depuis la nuit des temps. En 1997, en Californie, trente-neuf personnes se sont suicidées au passage de la comète Hale-Bopp. Quinze ans plus tard, des ingénieurs et des scientifiques s’interrogent sur les dangers d’une comète qui va filer dans le ciel d’une autre planète…  
Et pourtant… cet événement surréaliste risque fort d’être éclipsé par une autre rencontre entre les avatars des hommes et une autre comète. Pendant que sur Mars des robots attendront de pied ferme le passage de la comète Siding Spring, quelques centaines de millions de kilomètres plus loin, la sonde Rosetta, en orbite autour de la comète Churyuromov-Gerasimenko, s’apprêtera à poser à sa surface  son module Philaé.
Mise en abyme. Nous n’admirerons plus une comète dans le ciel de la Terre, ni n’observerons une comète dans le ciel d’un autre monde, nous contemplerons la planète Terre, perdue dans le ciel d’une comète.

comments powered by Disqus